Création d'un DVD

 

PAL - NTSC

 

VHS - DV

 

VCD - DVD

 

Zonage

 

Chapitrage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bande son

 

Sous titrage

 

Pressage

 

Gravage

 

DVD-R

DVD-RW

RVD+R

DVD+RW

DVD-Rom

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Pourquoi l'authoring ?

Cette étape de post-production est nécessaire si vous désirez pouvoir diffuser largement votre film sur support DVD ou si vous souhaiter bénéficier de l'interactivité. Elle n'est pas nécessaire pour une diffusion sur cassette VHS ou DV. Cette technique fait appel à des logiciels spécialisés qui permettent de compresser la vidéo en Mpeg2 puis d'assembler menus, séquences vidéo, bandes sons, sous titres et éléments multimédias. Si l'on dispose du graveur adéquat, le logiciel produit un DVD fonctionnel lisible sur les lecteurs de DVD récents. Pour obtenir une compatibilité totale, la maquette ainsi obtenue peut être pressée en volume sur DVD-Rom, à la manière des CD audios.

La structure d'un DVD :

Avant de commencer l'opération d'authoring, il faut définir la structure du produit, comme pour un programme informatique ou un site web.

  • La séquence d'introduction
  • .
  • Les menus et leur enchaînement
  • .
  • Les différents chapitres (les produits, la boutique, l'atelier, les bureaux...)
  • .
  • L'album photo, les liens internet (sur PC).

Pour une lecture en boucle aucun menu n'est nécessaire et les séquences s'enchaînent les unes après les autres avec un reblouclage de la dernière sur la première. Dans ce cas la création de marques de chapitres au début de chaque séquence permettra l'accès direct à la séquence choisie, ce qui n'est pas possible avec une cassette vidéo.

La création des menus :

Il existe 2 manières de créer des menus :

  • les menus fixes avec un graphisme élaboré (profondeur de couleur sur 32bits), mais figé.

  • les menus animés dans lesquels le fond est une séquence vidéo mais le graphisme des boutons est limité à 4 couleurs de base.

Le son :

Le DVD peut accueillir plusieurs bandes sons différentes (anglais, français...) mais chacune occupe beaucoup de place. Il peut donc être intéressant d'encoder les bandes son stéréo en Dolby Digital. Elles seront lues par n'importe quel lecteur de DVD tout en occupant beaucoup moins d'espace sur le disque.

Les sous titres :

Cette option, utile pour traiter le montage en plusieurs langues, nécessite un travail particulier pour encoder et positionner chaque sous titres sur la timeline mais elle représente un coût moindre qu'un enregistrement en studio avec des comédiens.

Le gravage :

Une fois l'ensemble des éléments assemblés dans le logiciel d'authoring, le fonctionnement du DVD peut être simulé sur ordinateur puis, si l'ensemble fait moins de 4,7 Go, gravé sur un DVD réinscriptible. Sinon l'export ne pourra se faire que sur DLT pour un pressage en usine, avec des coûts qui ne sont pas les mêmes.

La lecture :

La plupart des lecteurs de DVD récents acceptent les DVD gravés mais un test de compatibilité doit être fait préalablement au choix d'un support -R +R -RW +RW. Dans le cas des DVD-Rom pressés en usine, l'ensemble des lecteurs qui respectent la norme du DVD Forum les accepteront.

 

Retour en haut de la page

 

Copyright : © interactive trails 2003 - 2016 Conseils pour sites web, dvd et video